Gardasil : La Silencieuse Menace

Le Gardasil, ce vaccin tant vanté contre le papillomavirus humain (HPV), est au cœur d’une controverse mondiale. Mais pourquoi donc ? Est-ce que les bienfaits vantés par les laboratoires pharmaceutiques et les autorités de santé sont-ils vraiment à la hauteur de leurs promesses ?

D’abord, un petit voyage en Australie, pionnière de la vaccination anti-HPV. Les chiffres officiels montrent que, malgré une campagne de vaccination massive, l’incidence des cancers invasifs n’a pas diminué. Étrange, non ? 🤔

Puis, cap sur la Grande-Bretagne. Malgré une couverture vaccinale impressionnante, l’incidence des cancers invasifs du col de l’utérus n’a pas baissé. Pire encore, elle a augmenté chez les groupes les plus vaccinés. 🧐

La Suède et la Norvège ne sont pas en reste. Dans ces pays nordiques, l’incidence des cancers invasifs a augmenté depuis la mise en place de la vaccination. Coïncidence? 🤨

Mais alors, pourquoi ces résultats décevants ? Certains experts pointent du doigt l’efficacité limitée du vaccin. En effet, le Gardasil cible seulement 9 souches du virus, alors que plus de 20 sont considérées comme cancérigènes. 🦠

Et que dire des effets secondaires ? De nombreux pays ont signalé des complications post-vaccination. Aux États-Unis, des actions en justice ont été intentées contre Merck, le fabricant du Gardasil. Les plaignants accusent le géant pharmaceutique d’avoir accéléré le processus d’approbation du vaccin et d’avoir mené des essais cliniques trompeurs. 🏛️

En France, le débat fait rage. Avec un coût de près de 500 euros par vaccination complète, certains se demandent si le jeu en vaut vraiment la chandelle. Surtout lorsque l’on sait que le dépistage par frottis reste le moyen le plus efficace et sans effets secondaires pour prévenir le cancer du col de l’utérus. 💶

Alors, le Gardasil est-il vraiment la panacée promise ou simplement une autre machine à fric des laboratoires pharmaceutiques ? La question mérite d’être posée. Et pendant ce temps, les chiffres parlent d’eux-mêmes. 📊

 Docteur Nicole Delépine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.