Les éoliennes, des bouilloires climatiques géantes ?

Nous avons peut-être trouvé le nouveau coupable de l’augmentation de la température globale. Cette fois, ce sont les éoliennes, ces géants de l’industrie verte, qui sont sous le feu des critiques. Vous pensiez que l’énergie éolienne était l’alliée du climat? Et non !

Selon une étude récente, trouvée même sur le site de la NASA, les éoliennes pourraient contribuer à l’augmentation de la température de la terre. La faute est jetée sur ces tourbillons gigantesques au cœur du Texas qui, à défaut de produire de l’électricité, sont accusés de produire de la chaleur.

Vous vous demandez peut-être comment de si belles machines peuvent commettre de si mauvais actes. C’est simple : la nuit, l’air près du sol se refroidit. Ces géants du vent font un joli mélange de cette délicieuse couche froide avec de l’air plus chaud, produisant une hausse de la température du sol.

Mais le vent ne s’arrête pas là ! Selon des papiers légitimes (pas juste des études), les éoliennes pourraient causer une diminution des précipitations. Moins de vent, moins d’évaporation, moins de pluie.

Les précieuses brises humides venant de l’Atlantique sont ralenties par ces moulins à vent modernes.

Mais tout ceci n’est qu’une petite facette de la problématique. Le Professeur Gerd Ganteför, expert en physique expérimentale, affirme qu’il y a un manque flagrant de recherches sur les impacts locaux de l’énergie éolienne. Oui, nous avons de belles modélisations climatiques pour la planète entière, mais quand il s’agit de notre propre cour, c’est le désert.

Pendant ce temps, le déploiement des éoliennes s’accélère. Doit-on commencer à s’inquiéter? À vous de décider. Le professeur Ganteför poursuit donc sa croisade, luttant pour une science critique dénuée d’aveuglement idéologique.

https://www.nordkurier.de/politik/alarmierende-studie-klimaerwaermung-durch-windraeder-1625706

https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/climat-quand-les-eoliennes-rechauffent-lair-141317

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.