Coupe de France : les huées contre Macron censurées (ou pas), la démocratie mise K.-O. !

Mise à jour 5: Pour éviter les sifflets, les images d’Emmanuel Macron serrant les mains des joueurs dans les vestiaires diffusées à la télévision n’ont pas été retransmises dans sur les écrans du stade

Mise à jour 4: Emmanuel Macron saluera les joueurs avant leur entrée sur la pelouse.

Mise à jour 3: Finalement Macron au Stade de France: l’arrêté interdisant le rassemblement aux abords du stade suspendu

Mise à jour 2: afin de contrer l’interdiction de rassemblement des syndicats et par conséquent la distribution des sifflets et des cartons rouges, un site a été créé reproduisant le son d’un sifflet. Le tout avec un carton rouge en arrière plan. Les smartphones feront office de sifflet

https://macasserole.fr/cartonrouge.html#

Mise à jour 1: À la demande de l’Élysée, le protocole de la finale a été modifié. La remise de la Coupe de France se déroulera en présence d’Emmanuel Macron, mais elle se fera en tribune.

(RTL)”On ne coupera rien. On gardera les sons d’ambiance. S’il y a des sifflets, on les entendra”, a affirmé France Télévisions, après une information selon laquelle les huées et les sifflets envers Emmanuel Macron seraient coupés à l’antenne, samedi, lors de la finale de la Coupe de France au Stade de France. (CheckNews – Libération)

Dans un contexte social tendu, la finale de la Coupe de France entre Nantes et Toulouse (21h) se voit éclipsée par une nouvelle polémique : les huées et sifflets envers Emmanuel Macron seront coupés à l’antenne, laissant la démocratie groggy sur le bord du terrain.

Le président de la République, déjà mis à mal par les contestations liées à la loi sur les retraites, a décidé de ne pas descendre sur la pelouse du Stade de France, rompant avec la tradition. Ce changement de programme, rapporté par l’AFP, montre à quel point la situation est grave pour notre cher chef de l’État.

La censure, une nouvelle tactique défensive pour protéger la réputation du président ?

Les syndicats, eux, ne lâchent pas l’affaire et prévoient de distribuer cartons rouges et sifflets aux spectateurs pour qu’ils expriment leur mécontentement. Mais que valent ces manifestations si elles sont étouffées par la censure ?

Entre la présence d’Emmanuel Macron, l’antagonisme entre les supporters des deux clubs, et la censure, la sécurité sera maximale. 3 000 policiers, gendarmes et de nombreux drones, seront mobilisés pour éviter tout débordement, tandis que les ondes télévisuelles seront purgées de toute trace de contestation.

Des grilles avec des piques ont bien été installées au Stade de France pour protéger Emmanuel Macron.

Cette finale de la Coupe de France restera dans les mémoires, non pas pour le spectacle sportif, mais pour la mise en scène d’une démocratie fragilisée. La question qui se pose alors est la suivante : jusqu’où ira le gouvernement pour protéger l’image de son président ?

Emmanuel Macron se risquera t il à remettre le trophée au vainqueur, ou cette mission sera t elle déléguée à un membre du gouvernement moins exposé ? Cette séquence sera t elle coupée à l’antenne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.