Choose France : fête de l’opulence à Versailles, pendant que le peuple grince des dents

La France, terre de la révolution et des droits de l’homme, se transforme le temps d’une journée en salon d’exposition pour magnats internationaux. Une fête somptueuse est organisée au Château de Versailles, où plus de 200 grands patrons de multinationales étrangères sont invités par notre président, Emmanuel Macron. L’événement ? “Choose France”. Le but ? Attirer les milliards d’euros d’investissements étrangers sur notre territoire. Un spectacle grandiose, on ne peut le nier.

Si on y regarde de plus près, le casting est digne d’un blockbuster hollywoodien. De Pfizer à Ikea, en passant par Prologium, chaque acteur joue son rôle à la perfection dans cette parade d’opulence. Et qui d’autre pour tenir le rôle principal que notre cher président, Emmanuel Macron, brillant dans son costume de maître de cérémonie.

Mais attendez, que se passe-t-il à quelques centaines de mètres de là ? Un rassemblement de la CGT, organisé pour protester contre la réforme des retraites. Plus de 200 personnes brandissent des pancartes et scandent des slogans, déterminées à faire entendre leur voix. On dirait que tout le monde n’a pas été invité à la fête.

Pendant ce temps, à Versailles, le spectacle continue. Un défilé de PDG défile sur le tapis rouge de BFM Business, parlant de leurs projets, de leurs ambitions, de leurs rêves. L’argent coule à flots, les promesses fusent, et les objectifs sont clairs : investir, innover, conquérir. Quelle joie de voir tant de gens prêts à investir dans notre pays !

Mais ne vous méprenez pas. Ce n’est pas un conte de fées. Il y a une réelle ironie dans le fait que cette cérémonie de la richesse et du pouvoir se déroule au Château de Versailles, symbole de la monarchie absolue et du pouvoir incontesté. Il semble que notre cher président ait oublié que la France est une république, et non une monarchie. Ou peut-être espère-t-il que nous l’oublierons ?

Que retenir de cette journée ? Des investissements promis, des emplois créés, une croissance économique stimulée ? Peut-être. Mais il ne faut pas oublier le tableau plus large. Les millions de Français qui luttent pour joindre les deux bouts, la réforme des retraites qui provoque la colère et l’indignation.

Alors, “Choose France” ? Certainement. Mais n’oublions pas qui nous sommes et d’où nous venons. N’oublions pas que la France n’est pas seulement un lieu d’investissement, mais aussi une terre de liberté, d’égalité et de fraternité. Et surtout, n’oublions pas que la France appartient à tous les Français, pas seulement à ceux qui peuvent se permettre d’investir des milliards.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.