Céréales en danger: une coïncidence de plus…

Les événements récents survenus dans le port de Derince en Turquie et à La Rochelle en France suscitent des interrogations. Mais ce n’est pas tout. Les céréales ukrainiennes sont devenues un sujet de discorde en Europe, ajoutant une autre couche de mystère à cette série d’incidents.

L’Ukraine, un acteur majeur sur la scène agricole mondiale, a récemment été au centre de controverses en Europe. Par ailleurs, la Russie a ciblé l’infrastructure céréalière de l’Ukraine pendant plusieurs nuits, mettant en danger plus d’un million de tonnes de céréales stockées, destinées à l’Afrique et à l’Asie.

Derince

Alors, comment tout cela se relie-t-il ? Certains sur les réseaux sociaux suggèrent une machination pour créer une pénurie alimentaire. Des commentaires tels que “Hier c’était en Turquie, aujourd’hui c’est en France à La Rochelle. Comme par hasard, le grenier est en feu” ou “Voici comment tu peux créer une pénurie alimentaire et mettre ça sur la faute de la guerre en Ukraine” montrent une méfiance croissante.

Il semble peu probable que ces incendies simultanés soient de simples accidents. Ils risquent d’entraîner une hausse des prix et de mettre en péril la sécurité alimentaire de nombreuses personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.