Cancer du pancréas : ARNm, la nouvelle escroquerie ?

Alors que l’on peine encore à recouvrir les dégâts causés par les prétendus vaccins ARNm anti-Covid, voilà que nos amis de BioNTech et Roche remettent le couvert. Cette fois, ils nous promettent la lune avec un traitement révolutionnaire du cancer du pancréas. Une avancée scientifique majeure ou une nouvelle mascarade pour remplir les coffres de l’industrie pharmaceutique ? Je vous laisse juger.

La très sérieuse revue Nature évoque les bons résultats de ce traitement miracle basé sur l’ARNm. Pourquoi ne suis-je pas surpris ? Après tout, quand on a vendu des vaccins Covid aux effets douteux à toute la planète, pourquoi ne pas tenter sa chance avec le cancer du pancréas ?

Mais creusons un peu. L’étude, aussi mince qu’un ticket de métro, porte sur 16 patients. Seuls huit d’entre eux ont présenté une réponse immunitaire détectable. Et le pompon, aucun signe de récidive du cancer 18 mois après l’opération. Waouh! Puis-je suggérer à BioNTech et Roche de tenter leur chance au prochain tirage du loto ?

Certes, le cancer du pancréas est l’un des plus mortels et se développe souvent sans être détecté. C’est donc un terrain de jeu idéal pour ces charlatans de la science qui vendent espoir et promesses vides à des patients désespérés.

Il est clair que l’ARNm est le nouveau joujou de l’industrie pharmaceutique. Après nous avoir fait croire qu’elle pouvait stopper une pandémie, voilà qu’elle nous promet de guérir le cancer. Et après ? Un sérum d’immortalité ? Une pilule pour voler ?

Il serait temps de poser les vraies questions. Avons-nous réellement besoin de ces traitements douteux basés sur l’ARNm ? Ou est-ce juste une autre façon pour l’industrie pharmaceutique de faire du profit sur le dos des malades ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.