ARNm dans nos Steaks? ‘Jamais’, proclame le PDG

Nous vivons une époque curieuse où nos amies les vaches risquent d’obtenir leur dose de “vaccin” ARNm avant la plupart d’entre nous. Mais qu’à cela ne tienne, Jason Nelson, PDG de Whole Cows, ne servira pas de steaks génétiquement modifiés dans son restaurant du Texas.

Whole Cows, spécialisée dans la viande séchée à longue conservation, a juré de garder les vaches “thérapeutisées génétiquement” hors de sa chaîne d’approvisionnement. “Je fermerai l’entreprise avant d’expédier un seul sac de viande injectée d’ARNm”, clame fièrement Nelson.

Au Missouri, un projet de loi qui aurait obligé l’étiquetage du bœuf injecté de vaccins ARNm a été bloqué en comité. Parce que bien sûr, pourquoi les consommateurs devraient-ils être informés de ce qu’ils mangent ?

Nelson concorde : son entreprise travaille uniquement avec des éleveurs locaux du Texas. Son plan est d’étendre ses activités à l’Utah ou à l’Idaho où les bovins sont plus susceptibles d’être protégés plus longtemps qu’au Texas. “Quand l’industrie commencera à adopter les piqûres ARNm pour le bétail, cela se passera rapidement et les gens ne seront pas prévenus”, avertit-il.

Selon lui, le Texas est sûr aujourd’hui, mais des risques existent partout. L’objectif de Whole Cows est de fournir aux gens des protéines saines, naturelles et délicieuses qu’ils peuvent manger aujourd’hui ou stocker pour des décennies. “Nous ne pouvons pas tenir cette promesse si le bœuf a été contaminé, donc nous prenons toutes les mesures nécessaires pour éloigner les piqûres de nos vaches.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.