Biolab californien: le scandale chinois à un demi-million dévoilé

La Californie, connue pour ses plages ensoleillées, ses stars de cinéma et ses startups technologiques, ajoute une nouvelle corde à son arc : celle des laboratoires biologiques douteux. Niché dans le paisible Reedley, un laboratoire soutenu par des capitaux chinois a récemment fait les gros titres, et pour de très mauvaises raisons.

Universal Meditech, une entreprise autrefois respectée, a sombré dans l’infamie après avoir été prise en flagrant délit de fabrication de tests Covid et de grossesse illégaux. Ils ont également été surpris en train de stocker des souris infestées de maladies et des échantillons d’agents pathogènes. Pour couronner le tout, cette entreprise a reçu près de 150 000$ du gouvernement américain sous forme de prêts. Et, cerise sur le gâteau, elle a également été créditée d’une réduction d’impôt de 360 000$ par le gouverneur de Californie, Gavin Newsom. Bien sûr, ils n’ont jamais touché cet argent, car ils n’ont pas respecté les directives du programme. Mais l’intention était là.

Après avoir fait faillite, Universal Meditech a été rachetée par Prestige Biotech, une entreprise aux liens chinois. Et que fait cette nouvelle entreprise ? Elle déménage tout dans un entrepôt à Reedley. C’est là que les choses deviennent vraiment intéressantes. Des centaines de fioles contenant des virus et des bactéries infectieuses ont été découvertes, stockées de manière négligente. Malaria, herpes, méningite, chlamydia, Covid-19, HIV… la liste est longue et effrayante.

La découverte de ce laboratoire a été presque accidentelle. Un simple tuyau d’arrosage mal placé a attiré l’attention des autorités. Un petit détail qui a dévoilé une montagne de secrets. Nicole Zieba, la directrice de la ville de Reedley, a déclaré n’avoir jamais vu une telle situation en 25 ans de service.

Mais le plus choquant dans cette histoire, c’est peut-être le nombre de tests Covid non réglementés qui ont été distribués. Plus de 56 000 tests ont été rappelés, mais combien d’autres ont été distribués ? Combien de personnes ont reçu des résultats inexacts ? Et combien d’entre elles ont été potentiellement exposées à des agents pathogènes ?

Les origines de Prestige Biotech demeurent mystérieuses. Quelle était l’intention initiale derrière la création de ce laboratoire ? …

https://www.dailymail.co.uk/health/article-12374471/Chinese-run-biolab-California-experimenting-deadly-viruses-awarded-500-000-TAXPAYER-cash.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.