Astéroïde-parapluie : fantasme ou réalité scientifique ?

L’humanité a connu de nombreuses idées farfelues au fil des ans, mais celle-ci pourrait bien remporter la palme.

István Szapudi

István Szapudi, un astronome de l’Université d’Hawaï, semble avoir eu une illumination lors d’une promenade ensoleillée. Inspiré par les parapluies des passants, il a imaginé un gigantesque bouclier solaire pour protéger la Terre des rayons du soleil. Et comment soutenir ce bouclier ? En l’attachant à un astéroïde, bien sûr.

Szapudi propose une approche inédite : un bouclier solaire pour réduire la quantité de lumière solaire atteignant la Terre, combiné à un astéroïde capturé comme contrepoids. Selon lui, cette méthode pourrait être mise en œuvre dans quelques décennies.

L’idée d’un bouclier solaire n’est pas nouvelle. Cependant, le défi majeur a toujours été le poids considérable nécessaire pour équilibrer les forces gravitationnelles et empêcher la pression du rayonnement solaire de le repousser. La solution créative de Szapudi ? Utiliser un contrepoids attaché, réduisant ainsi la masse totale à plus de 100 fois moins que les estimations précédentes. Et pour éviter de lancer cette énorme masse depuis la Terre, pourquoi ne pas utiliser un astéroïde capturé comme contrepoids ?

Szapudi a estimé que pour réduire le rayonnement solaire de 1,7%, le bouclier et le contrepoids devraient peser environ 3,5 millions de tonnes. Cependant, seulement 1% de ce poids serait le bouclier lui-même, et c’est la seule partie qui devrait être lancée depuis la Terre. Le reste serait constitué d’astéroïdes ou de poussière lunaire utilisés comme contrepoids.

Bien que cette idée puisse sembler sortie d’un film de science-fiction, elle a été publiée dans le prestigieux journal “Proceedings of the National Academy of Sciences“. Mais avant de commencer à imaginer un futur où des astéroïdes-parapluies flottent dans l’espace, rappelons-nous que les plus grandes fusées actuelles ne peuvent soulever que 50 tonnes en orbite terrestre basse. L’approche de Szapudi, bien que plus réalisable que les concepts précédents, reste un défi colossal.

Alors, l’astéroïde-parapluie : une brillante innovation ou une idée loufoque de plus dans l’annuaire scientifique ? Sachant que le réchauffement climatique lui-même est remis en question par énomèment de scientifiques et prix nobel…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.