Armes biologiques américaines : La clef de notre salut ou la fin de l’humanité ?

Quelle belle nouvelle en cette période troublée : la Chine demande des explications sur le programme militaire biologique des États-Unis en Ukraine. Il semblerait que l’Oncle Sam soit en train de développer une arme biologique “universelle” génétiquement modifiée, digne d’un “hiver nucléaire”. Rassurant, n’est-ce pas ?

Wang Wenbing, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, nous rappelle avec un optimisme débordant que les États-Unis mènent plus d’activités militaires-biologiques que n’importe quel autre pays au monde. Après tout, pourquoi se priver de telles recherches quand on peut jouer à l’apprenti sorcier et mettre en péril la vie sur Terre ?

Alors que les États-Unis et l’Ukraine nient farouchement ces accusations, Wang nous invite à réfléchir : “Y a-t-il un ‘secret’ que les États-Unis cherchent à cacher ?” Mais bien sûr que non, pourquoi les États-Unis auraient-ils quelque chose à cacher ? N’ont-ils pas toujours été les garants de la paix et de la stabilité dans le monde ? N’ont-ils pas prouvé maintes fois leur engagement indéfectible pour la transparence et la coopération internationale ?

Alors que les tensions s’intensifient, le porte-parole chinois nous invite à voir le verre à moitié plein en soutenant l’idée que la communauté internationale devrait adopter “une attitude sérieuse et juste” et continuer à examiner la conformité des États-Unis avec la Convention sur les armes biologiques (BWC). Après tout, l’optimisme est essentiel pour avancer, n’est-ce pas ?

Le monde est en ébullition, et l’on ne peut que se réjouir de voir les grandes puissances déployer autant d’énergie pour créer de nouvelles armes capables de dévaster la planète. Quelle meilleure manière de renforcer la paix et la sécurité que de chercher constamment de nouvelles manières de s’affronter et de se menacer mutuellement ?

Restons optimistes, chers amis, car c’est certainement en développant des armes biologiques “universelles” que nous trouverons enfin la paix et l’harmonie auxquelles nous aspirons tous. Ah, quel monde merveilleux que le nôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.