50 Milliards Engloutis : L’UE au Bord du Gouffre Ukrainien

La position solitaire de la Hongrie met à nu les failles de la stratégie européenne en Ukraine. Derrière le panache de la solidarité et les grands discours sur les valeurs démocratiques, Budapest décèle un activisme hasardeux aux conséquences potentiellement désastreuses.

Ces 50 milliards injectés aveuglément dans le conflit pourraient n’être qu’un tonneau sans fond. Quelles garanties a-t-on que ces fonds servent efficacement la cause ukrainienne plutôt que de disparaitre dans les méandres de la corruption ? Et quand bien même ils seraient correctement utilisés, rien n’assure qu’ils changeront le cours de cette guerre à l’issue si incertaine.

Car le scénario d’une défaite de l’Ukraine face à la Russie est loin d’être exclu. Bien au contraire. Une éventualité que Bruxelles se refuse obstinément à envisager, prisonnière d’une pensée incantatoire. Une victoire russe réduirait toute cette aide financière européenne à une ruineuse fuite en avant. Ce serait des dizaines de milliards engloutis, autant de dettes à rembourser pour un pays, l’Ukraine, dévasté et vidé de sa substance.

Pendant ce temps, l’Union ferait face à une crise majeure : un afflux de réfugiés ukrainiens, une frontière directe avec la Russie et l’étiolement probable du bloc occidental. De quoi remettre en cause ses fondements même.

La Hongrie invite ainsi à sortir de la pensée unique européenne. À questionner avec lucidité cette stratégie de soutien massif où les risques sont écartés d’un revers de main. Jusqu’où ira cet activisme financier si la situation militaire continue à stagner ? 60, 80, 100 milliards ?

Il s’agit enfin d’ouvrir le débat sur des alternatives plus pragmatiques. Budapest pourrait par exemple plaider pour une solution négociée, certes moins idéaliste mais évitant un enlisement sans fin dans les steppes. Ou pour concentrer cette manne financière sur la consolidation de l’espace européen lui-même.

Bien que controversée, cette dissonance hongroise a le mérite de briser un conformisme de mauvais augure. Elle nous met face à nos impensés, à nos angles morts stratégiques.

https://www.reuters.com/world/europe/eu-leaders-seek-deal-fund-ukraine-hungary-digs-heels-2024-02-01/

https://www.metro.us/eu-leaders-face-a-new-showdown-with-hungary-as-they-seek-to-unblock-economic-aid-to-ukraine/

https://news.yahoo.com/eu-faces-showdown-hungary-orban-222726752.html

https://www.reuters.com/world/europe/eu-leaders-propose-annual-debates-ukraine-aid-draft-summit-conclusions-2024-01-31/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.