Worldcoin : votre iris contre votre intimité

Un nouveau projet de cryptomonnaie, Worldcoin, a déclenché une vague de critiques et de controverses. Le projet, dirigé par Sam Altman, le PDG d’OpenAI, propose une nouvelle forme d’identification numérique basée sur le scan de l’iris. Cependant, cette méthode innovante soulève de sérieuses préoccupations en matière de vie privée et de sécurité.

Worldcoin a pour ambition de créer une nouvelle “identité et réseau financier” en offrant gratuitement des tokens Worldcoin à chaque être humain unique. Pour cela, le projet utilise un dispositif appelé l’Orb qui scanne l’iris de l’utilisateur pour vérifier son identité. Cependant, cette approche a suscité des inquiétudes parmi les défenseurs de la vie privée et les régulateurs des données.

Selon des rapports chinois, des fraudeurs auraient proposé des scans d’iris provenant de commerçants KYC au Cambodge et au Kenya pour moins de 30 dollars. Bien que Worldcoin affirme que les données biométriques sont supprimées ou stockées de manière cryptée, la possibilité d’un marché noir pour les scans d’iris soulève des questions sur la sécurité des données des utilisateurs.

En outre, le projet a été critiqué pour avoir exploité les personnes dans les pays en développement. Les utilisateurs sont attirés par la promesse de “l’argent gratuit” sous forme de cryptomonnaie, mais à quel prix ? Leur vie privée est-elle mise en péril pour quelques pièces de monnaie numérique ?

Il est clair que le projet Worldcoin est loin d’être parfait. Il est essentiel de trouver un équilibre entre l’innovation technologique et le respect de la vie privée des utilisateurs. Pour l’instant, il semble que Worldcoin ait encore beaucoup de travail à faire pour gagner la confiance du public…

… Aimeriez vous payer avec votre iris ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.