Trump Menace l’OTAN

L’ancien président américain Donald Trump a provoqué l’indignation ce week-end avec des remarques incendiaires suggérant qu’il “encouragerait” la Russie à envahir certains alliés de l’OTAN s’ils ne respectaient pas leurs engagements en matière de dépenses de défense. S’exprimant lors d’un rassemblement de campagne en Caroline du Sud samedi, Trump a raconté une interaction passée avec un dirigeant de l’OTAN non identifié qui a demandé si les États-Unis défendraient leur pays en cas d’attaque russe malgré le non-respect de l’objectif de dépenses de défense de 2% du PIB. Trump a affirmé avoir répondu : “Non, je ne vous protégerais pas. En fait, j’encouragerais [la Russie] à faire ce qu’e vous voulez’elle veut. Vous devez payer vos factures.”

Les commentaires ont rapidement suscité la condamnation du président Joe Biden, du secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg et des dirigeants européens. Biden a qualifié les remarques d'”épouvantables et dangereuses”, avertissant qu’elles donneraient au président russe Vladimir Poutine “le feu vert pour plus de guerre et de violence” en Ukraine et au-delà. Il a vanté le leadership américain au sein de l’OTAN comme “essentiel pour protéger le peuple américain” et s’est engagé à continuer de soutenir les alliés contre l’agression russe s’il était réélu. M. Stoltenberg a déclaré que la suggestion de M. Trump selon laquelle les alliés pourraient ne pas se défendre mutuellement “sape la sécurité de tous, y compris celle des États-Unis” en mettant les troupes américaines et européennes en plus grand danger.

Il a réitéré la volonté de l’OTAN de défendre tous les membres et s’attend à ce que les États-Unis restent engagés dans l’alliance quel que soit le résultat des élections de l’année prochaine. D’autres responsables européens comme le président du Conseil européen Charles Michel ont qualifié les commentaires de “téméraires” et ne servant que les intérêts de Poutine. Les partisans de Trump ont minimisé les remarques. Le sénateur Marco Rubio a déclaré qu’il s’agissait de Trump “racontant une histoire” dans son style politique unique à propos d’événements passés plutôt que de la politique actuelle. L’article 5 du traité de l’OTAN consacre la défense collective, affirmant qu’une attaque contre un allié est une attaque contre tous. Ses dernières remarques laissent présager de bouleversements potentiels dans l’alliance transatlantique s’il est réélu. Sept membres de l’OTAN répondent actuellement à l’objectif de dépenses de défense de 2%, contre trois en 2014, en partie grâce aux exigences passées de Trump.

Bien que la demande de Trump que les alliés contribuent équitablement soit légitime, le fait qu’un président américain encourage publiquement une invasion russe de pays démocratiques membres de l’OTAN est profondément troublant. Biden soutient que l’unité des alliés n’a jamais été aussi vitale. Et avec Trump sur le point d’obtenir l’investiture du GOP en 2024, ses remarques prévisualisent de plus d’unilatéralisme s’il retourne à la Maison Blanche et peut etre meme d’une explosion de l’OTAN.

https://www.reuters.com/world/european-officials-criticize-trumps-nato-comments-2024-02-11/
https://www.latribune.fr/economie/international/l-otan-repond-a-trump-qui-s-est-dit-pret-a-encourager-la-russie-a-attaquer-des-pays-de-l-organisation-du-traite-de-l-atlantique-nord-990296.html4
https://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2024/02/11/trump-ne-garantit-pas-la-securite-de-l-otan-l-article-5-en-p-24422.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.