Soudan, vaccins et Biden : Les dessous glauques d’un réseau politico-pharmaceutique explosif

Le monde semble en émoi devant les révélations fracassantes concernant les contrats BARDA, la recherche sur le vaccin Ebola/Marburg et les liens avec la sulfureuse figure de Hunter Biden.

En effet, HHS (le département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis) a signé un contrat juteux avec Battelle Pharma, une entreprise renommée pour sa discrétion et son intégrité (…). Mais attendez, ce n’est pas tout! Battelle Pharma est étroitement liée à Metabiota, une société dont Hunter Biden, le fils du président américain, est un fier associé. Vous ne pouvez pas inventer ça, n’est-ce pas?

Et comme si cela ne suffisait pas, il se murmure qu’une coquette somme de 10% du montant du contrat irait directement dans la poche de notre cher Hunter. L’Ukraine, quant à elle, semble être impliquée d’une manière ou d’une autre dans cette affaire, comme si cette nation ne pouvait pas se défaire de sa réputation sulfureuse.

Il est évident que tous ces protagonistes sont en plein désarroi, car leurs secrets les plus inavouables sont désormais exposés à la lumière crue du jour. Les masques tombent et le voile de l’hypocrisie se déchire, laissant apparaître une réalité aussi sordide qu’intrigante.

Alors, mes chers lecteurs, qu’allons-nous découvrir ensuite? Des preuves irréfutables d’un stratagème international visant à manipuler la recherche sur les vaccins? Ou simplement des individus sans scrupules cherchant à tirer profit de la souffrance des autres?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.