Sahel : Alliance Explosive

Les dirigeants du Mali, du Burkina Faso et du Niger ont récemment signé une charte établissant une alliance défensive, baptisée Alliance des États du Sahel (AES) ou Charte Liptako-Gourma. Cette alliance vise à établir une architecture de défense collective et d’entraide mutuelle pour le bénéfice de leurs populations. Le but principal de cette alliance est de lutter contre le terrorisme qui sévit dans ces trois pays.

La région de Liptako-Gourma, où se rencontrent les frontières du Mali, du Burkina Faso et du Niger, a été dévastée par le jihadisme ces dernières années. Cette alliance combinera des efforts militaires et économiques entre les trois pays.

Abdoulaye Diop

Le ministre de la Défense du Mali, Abdoulaye Diop, a souligné que leur priorité est la lutte contre le terrorisme.

La charte signée samedi oblige les signataires à s’entraider, y compris sur le plan militaire, en cas d’attaque contre l’un d’entre eux. Elle stipule que toute attaque contre la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’une ou plusieurs des parties contractantes sera considérée comme une agression contre les autres parties.

En plus de combattre les djihadistes liés à Al-Qaïda et à l’État islamique, le Mali a vu une reprise des hostilités par des groupes armés. Ces groupes successionnistes avaient lancé une rébellion en 2012 avant de signer un accord de paix avec l’État en 2015. Cependant, cet accord est aujourd’hui largement considéré comme moribond.

La recrudescence de l’activité militaire de ces groupes armés coïncide avec une série d’attaques meurtrières attribuées principalement à l’alliance djihadiste liée à Al-Qaïda, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM). Le Mali a expulsé la force anti-djihadiste française en 2022 et la mission de maintien de la paix de l’ONU MINUSMA en 2023. Les troupes françaises ont également été expulsées du Burkina Faso, tandis que les dirigeants du coup d’État au Niger ont renoncé à plusieurs accords de coopération militaire avec la France.

France 24

https://english.almayadeen.net/news/politics/mali-niger-and-burkina-faso-establish-collective-defense-all

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.