Poutine à Schwab: Tes Jours Sont Comptés !

Vladimir Poutine, le président russe, a décidé de ne plus mâcher ses mots. Lors de la 20e réunion du Club de discussion international Valdaï à Sotchi, il a qualifié Klaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial (FEM), de “terroriste mondialiste“. Selon Poutine, les jours de ces élites mondialistes sont comptés.

Klaus Martin Schwab

Poutine a été très clair: les globalistes, y compris Schwab et ses conseillers proches, sont des “cibles militaires légitimes“. Pourquoi ? Parce qu’ils ont tenté de prendre le pouvoir illégalement via un coup d’État mondialiste. Il semble que le président russe ait décidé de mettre un terme à cette mascarade une fois pour toutes.

Lors de son discours, Poutine a également esquissé six principes civilisationnels que la Russie souhaite suivre. Ces principes vont de la sécurité universelle à la justice pour tous. Il a souligné que le monde de l’avenir serait un monde de décisions collectives. En d’autres termes, fini le temps où quelques-uns pouvaient décider pour tous.

Poutine a également déclaré que les plans des élites pour un Nouvel Ordre Mondial s’effondrent sous nos yeux. Selon lui, un nouveau monde multipolaire est en train de naître, où les cultures traditionnelles conservent leur patrimoine à l’intérieur de leurs propres frontières.

Paolo Raffone, analyste stratégique et directeur de la Fondation CIPI à Bruxelles, a souligné que l’approche de Poutine vise probablement à structurer un “logiciel” mondial partagé, contrairement à l’ordre “matériel” imposé par les règles occidentales.

Poutine a également insisté sur le fait que la Russie doit demeurer une “république présidentielle forte“. Cette déclaration est un message clair que la Russie ne suivra pas le chemin de la démocratie libérale occidentale. Au contraire, elle continuera à forger son propre destin, enraciné dans ses traditions et ses valeurs.

Alors, que signifie tout cela ? Cela signifie que Poutine est sérieux dans ses intentions et semble déterminé à suivre cette voie. Cela pourrait également indiquer un changement radical dans la façon dont les affaires mondiales sont gérées. Et si les paroles de Poutine sont une indication, alors les élites mondialistes ont de bonnes raisons de s’inquiéter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.