Migrants à Vendre: L’Horreur Lucrative

Le trafic d’êtres humains et la contrebande de migrants ne sont pas seulement des drames humains; ce sont des industries lucratives qui prospèrent dans l’ombre. Selon un rapport confidentiel du GASIM , le trafic de migrants vers l’UE et l’Allemagne est devenu une industrie milliardaire.

Le GASIM est l’acronyme de “Gemeinsames Analyse- und Strategiezentrum illegale Migration”, qui se traduit en français par “Centre commun d’analyse et de stratégie sur l’immigration illégale”. Il s’agit d’une organisation allemande qui réunit plusieurs agences gouvernementales, notamment le service de renseignement intérieur (Verfassungsschutz), le Bureau fédéral de la police criminelle (Bundeskriminalamt), le service de renseignement extérieur (Bundesnachrichtendienst), le Bureau fédéral des migrations et des réfugiés (Bundesamt für Migration und Flüchtlinge), ainsi que d’autres institutions liées à la police et aux finances.

Le GASIM est chargé de collecter, d’analyser et de partager des informations sur l’immigration illégale en Allemagne et dans l’Union européenne. Il produit des rapports et des analyses qui servent à orienter les politiques et les actions des autorités en matière de lutte contre l’immigration illégale et le trafic de personnes.

Les sommes d’argent en jeu sont astronomiques. Rien que sur la route de la mer Méditerranée orientale, entre 263 et 324 millions d’euros ont été générés en 2022. Sur la route des Balkans, les chiffres grimpent entre 850 millions et 1,16 milliard d’euros.

La majorité des passeurs proviennent de Syrie, de Turquie et d’Ukraine. Ils représentent 36% de toutes les opérations de passeurs détectées au premier semestre 2023. D’autres viennent d’Afghanistan et d’Irak.

Le rapport souligne également la professionnalisation croissante de cette industrie.

Les passeurs sont de plus en plus organisés et utilisent des systèmes de paiement informels comme le “Hawala” pour échapper à la surveillance. 🕵️‍♂️

En Libye, des migrants ont été découverts dans des conditions inhumaines, enfermés dans des hangars et soumis à des tortures. En Thaïlande, des femmes sont vendues dans des bordels où elles sont forcées à se prostituer. Des informations supplémentaires sur ces sujets troublants peuvent être trouvées sur BBC World News, Al Jazeera, CNN World, et The Guardian.

Plus les autorités traquent ces passeurs, plus les prix augmentent, créant ainsi une demande encore plus forte. Les passeurs sont même passés à des “garanties de passe“, où ils ne sont payés qu’à l’arrivée réussie des migrants dans le pays de destination.

https://www.nius.de/Gesellschaft/das-milliarden-geschaeft-mit-den-migranten-der-geheime-schleuser-report/39fde732-91f6-4241-a869-5207c9a721cf

BBC World News, Al Jazeera, CNN World, The Guardian.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.