Meta Piège Nos Enfants

Écouter l'article

Les procureurs généraux de 42 États américains, dont la Caroline du Nord, ont porté plainte contre Meta, la société mère de Facebook et Instagram. Ils accusent l’entreprise de concevoir ses plateformes de manière à créer une dépendance chez les enfants et les adolescents. Les États cherchent à mettre fin à ces pratiques nuisibles et à obtenir des pénalités et des restitutions. Le procès fait suite à des révélations selon lesquelles Meta était bien conscient des effets négatifs que ses plateformes pourraient avoir sur les jeunes utilisateurs.

La technologie, cette merveilleuse invention qui devait libérer l’humanité, semble plutôt l’asservir, surtout nos chères têtes blondes. Les géants de la tech, dans leur quête insatiable de profits, semblent avoir oublié une chose fondamentale : l’éthique.

Meta prétend partager l’engagement des procureurs généraux à fournir des expériences en ligne sûres et positives aux adolescents. Ajouter quelques outils de “soutien” ne peut pas masquer la nature intrinsèquement toxique de leurs plateformes.

L’un des aspects les plus vicieux est le “scroll infini“, conçu pour vous garder captif. Vous commencez à faire défiler les photos de vacances de quelqu’un, et avant que vous ne le sachiez, vous êtes en train de regarder des vidéos de chats qui dansent. Et pendant ce temps, votre santé mentale s’effrite, morceau par morceau…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.