L’Immortalité en 2030 : quand l’homme ne saura plus mourir de rire

Ah, l’avenir ! Un temps où la science-fiction devient réalité, et où nos vies ressemblent à un épisode de “Black Mirror”. Ray Kurzweil, futuriste et informaticien, pense que nous sommes à seulement sept ans de l’immortalité. Enfin, qui n’a jamais rêvé de ne jamais mourir ?

Selon Kurzweil, l’intelligence artificielle (IA) atteindra le niveau de l’intelligence humaine véritable en 2029. Et, bien sûr, pourquoi s’arrêter là ? L’année suivante, en 2030, nous pourrions tous devenir immortels. Parce qu’après tout, la mort est tellement dépassée, n’est-ce pas ?

L’IA deviendrait alors notre meilleur ami, capable de nous maintenir en vie indéfiniment, car elle sait ce qui est bon pour nous. Plus besoin de nous soucier des maladies, des accidents ou même de la vieillesse. Avec l’aide de notre fidèle IA,nous pourrions vivre éternellement, comme de véritables dieux dans un monde technologique. N’est-ce pas la vie dont tout le monde rêve ?

Imaginez un peu : plus de problèmes de retraite, puisque nous n’aurons jamais besoin de nous arrêter de travailler. Et pourquoi se contenter d’un seul métier ? Avec l’éternité devant nous, nous pourrions être tour à tour médecins, astronautes, artistes, philosophes… ou peut-être simplement des robots sans âme, car après tout, qui a besoin d’une âme quand on est immortel ?

Mais ne nous emballons pas trop vite. Cette immortalité annoncée pourrait avoir quelques inconvénients. Car, si nous ne mourons plus jamais, la Terre pourrait rapidement devenir surpeuplée. Mais pas de panique ! L’IA, dans sa grande sagesse, trouvera certainement une solution à ce problème. Peut-être nous enverra-t-elle coloniser d’autres planètes, ou nous fera-t-elle vivre dans des réalités virtuelles pour économiser de l’espace.

En fin de compte, l’immortalité semble être un rêve merveilleux pour certains et un cauchemar dystopique pour d’autres. Mais qui sommes-nous pour juger ? Si Ray Kurzweil et ses prédictions futuristes nous promettent l’éternité, peut-être devrions-nous simplement lui dire merci et nous préparer à vivre indéfiniment dans ce monde merveilleux et sans fin.

Alors, chers lecteurs, préparez-vous à dire adieu aux souvenirs éphémères et aux expériences uniques, car bientôt, nous aurons toute l’éternité pour les revivre encore et encore. Et n’oubliez pas de remercier l’IA, cette merveilleuse invention qui nous libérera de l’angoisse de la mort et fera de nous des êtres éternels, pour le meilleur ou pour le pire.

En attendant l’immortalité, profitons de nos dernières années de mortalité pour savourer chaque instant et se rappeler que, parfois, c’est précisément parce que la vie est éphémère qu’elle est si précieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.