L’Italie dit “Ciao” aux insectes dans la cuisine : Un régime à base de criquets ? Pas pour les vrais Italiens !

L’Italie, berceau de la pizza et des pâtes, est désormais sous le feu des projecteurs pour sa dernière initiative culinaire : interdire l’utilisation d’insectes et de farines d’insectes dans la cuisine italienne. Pourquoi diable voudrait-on manger des insectes quand on a tant de plats italiens délicieux ? Eh bien, il semblerait que certains osent considérer les insectes comme une alternative écologique et durable à la viande. Mais rassurez-vous, chers amis gourmets, les autorités italiennes sont là pour protéger la “pureté” de leur cuisine nationale !

Lors d’une conférence de presse à Rome, trois ministres du gouvernement ont annoncé, avec un sérieux exemplaire, quatre décrets visant à interdire les petits insectes rampants de nos assiettes. Comme l’a si bien dit Francesco Lollobrigida, ministre de l’Agriculture, “il est fondamental que ces farines ne soient pas confondues avec desaliments fabriqués en Italie”. Car, bien sûr, comment pourrions-nous supporter l’idée que notre précieuse cuisine italienne soit contaminée par ces petites bêtes ?

Les décrets prévoient donc une étiquette sur chaque produit contenant des insectes, indiquant clairement l’origine du produit, les risques liés à la consommation et la quantité de farine d’insectes présente. Comme si cela ne suffisait pas, les magasins devront également disposer d’étagères spéciales pour ces produits d’outre-tombe. Ainsi, les vrais Italiens, ceux qui ne peuvent concevoir un repas sans une bonne dose de mozzarella, pourront rester à l’écart de ces horreurs, tandis que les autres, les aventuriers du goût, pourront se régaler de grillons, larves et criquets à volonté.

Car après tout, pourquoi s’ouvrir à de nouvelles idées, à de nouvelles saveurs et à de nouvelles perspectives culinaires lorsque l’on peut simplement se réfugier dans la tradition et la sécurité d’une cuisine ancestrale ? Laissons les autres pays du monde s’aventurer dans cette folie culinaire, tandis que nous, les Italiens, restons fidèles à nos valeurs et à nos recettes éprouvées. Pourquoi chercher à sauver la planète et lutter contre la faim lorsque l’on peut se contenter de savourer une bonne lasagne ?

Enfin, il est important de rappeler que l’Italie est un pays ouvert et tolérant, et que ces mesures ne visent pas à stigmatiser ceux qui souhaitent déguster des insectes. N’est-ce pas merveilleux de vivre dans un pays où la liberté de choix est si bien respectée ? Les amateurs d’insectes pourront toujours aller dans le rayon spécial, caché au fond du magasin, pour assouvir leurs désirs culinaires les plus insolites. Et pour les autres, eh bien, la pizza et les spaghetti carbonara n’attendent que vous !

Alors, levons nos verres de Chianti et célébrons cette victoire pour la préservation de la vraie cuisine italienne, celle qui ne s’encombre pas d’insectes et autres bizarreries.

https://www.thetimes.co.uk/article/italy-bans-insect-flour-from-its-pasta-despite-the-eco-buzz-jmvv3fbt7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.