L’État Français: Un Titanic Numérique

Le Désastre de l’Identité Numérique

L’identité numérique, ce projet pharaonique, promettait monts et merveilles. On nous parlait d’harmonie sociale, de sécurité accrue et d’efficacité administrative. Mais qu’en est-il vraiment ?

L’État français, dans sa grande sagesse, a décidé de numéroter ses citoyens comme on marquerait du bétail. Le but ? Soi-disant faciliter les interactions avec les administrations et garantir une meilleure sécurité. Mais la réalité est tout autre. Le projet a rencontré des obstacles techniques et budgétaires, sans parler des inquiétudes légitimes liées à la vie privée.

Exemple: Le système d’identité numérique a déjà connu des failles de sécurité, exposant des données sensibles. Un véritable cauchemar pour les citoyens et un gouffre financier pour l’État.


Le Guichet Unique des Entreprises: Un Guichet Fermé

L’INPI avait pour mission de créer un guichet unique pour les entreprises. Une idée séduisante sur le papier, mais qui s’est avérée être un fiasco en pratique.

Exemple: Après des mois de développement et des millions d’euros dépensés, le système est toujours en phase de test. Les entreprises continuent à jongler entre différentes plateformes, rendant les démarches administratives encore plus complexes.


La Facturation Électronique: Un Fiasco Annoncé

L’Union européenne et l’État français ont décidé d’imposer la facturation électronique pour, soi-disant, lutter contre la fraude fiscale. Mais comme d’habitude, la mise en œuvre est catastrophique.

Exemple: Le système de facturation électronique, censé être opérationnel en juillet 2024, est déjà en retard. Les entreprises sont dans le flou, et les coûts de mise en conformité s’envolent.


Les Coûts Astronomiques

Chacun de ces projets a coûté une fortune en développement, en tests et en déploiements ratés. Et qui paie la note ? Le contribuable, bien sûr!

Exemple: Le projet de l’identité numérique a coûté à ce jour plus de 200 millions d’euros, et ce n’est pas fini. Une somme astronomique pour un résultat proche du néant.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.