L’Écosse sacrifie ses forêts pour du vent

L’Écosse, cette terre de beauté naturelle, semble avoir pris un virage dangereux dans sa quête d’énergies renouvelables. Depuis l’an 2000, le gouvernement écossais, sous la bannière du Parti national écossais (SNP), a abattu près de 16 millions d’arbres pour faire place à des fermes éoliennes. Ces arbres, autrefois symboles de la nature florissante de l’Écosse, ont été sacrifiés sur l’autel du “progrès vert“.

Mairi Gougeon

Mairi Gougeon, la secrétaire aux affaires rurales de l’Écosse, a admis que ces arbres, qui poussaient sur des terres publiques, ont été abattus pour que le terrain puisse être utilisé pour des éoliennes. Elle a également mentionné que les promoteurs seraient “généralement” censés replanter des arbres en compensation. Cependant, le terme “généralement” semble être un euphémisme pour “peut-être, peut-être pas“, car aucune information n’a été fournie sur les arbres qui auraient été replantés.

Mais au-delà de la déforestation, d’autres problèmes se posent avec l’énergie éolienne. Les rendements de ces éoliennes sont décevants. En effet, leur efficacité dépend fortement des conditions météorologiques, ce qui les rend imprévisibles et peu fiables. De plus, ces géants d’acier ont un impact significatif sur la faune locale. Les oiseaux, en particulier, sont souvent victimes de collisions avec les pales des éoliennes, entraînant une diminution de leur population.

Le coût de maintenance de ces éoliennes est un autre point de discorde. Les frais associés à leur entretien sont astronomiques, et ces coûts sont souvent répercutés sur les consommateurs sous forme de tarifs d’électricité plus élevés. Sans parler des problèmes logistiques liés à leur réparation, étant donné leur taille et leur emplacement souvent isolé.

Il est curieux de voir comment le gouvernement écossais, qui prône la protection de l’environnement, peut justifier une telle action. En les abattant, l’Écosse perd une précieuse ressource naturelle…

Il est également intéressant de noter que le gouvernement écossais s’attend à ce que l’électricité du pays soit entièrement générée par des sources renouvelables. Mais à quel prix ? Est-ce que sacrifier des forêts entières pour des éoliennes est vraiment la meilleure solution ? C’est évidemment ridicule.

Cette conjoncture interroge profondément sur la trajectoire écologique adoptée par l’Écosse. L’immense coupe d’arbres est-elle véritablement alignée avec une perspective d’avenir “écologique” ? Il semble de plus en plus que nous soyons face à un ‘dogme extrême et radical‘ plutôt qu’à une véritable démarche bénéfique pour la société.

https://www.americanthinker.com/blog/2023/08/scottish_government_axes_16_million_trees_to_clear_the_way_for_greener_solutions.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.