L’IFC, le Calendrier Révolutionnaire Abandonné

Le Calendrier International Fixe (IFC), conçu au début du XXe siècle, promettait de révolutionner la manière dont le monde envisageait le temps. Avec ses 13 mois de 28 jours, l’IFC offrait une régularité sans précédent, chaque mois contenant exactement 4 semaines. Cette structure aurait permis à chaque date de tomber le même jour de la semaine chaque année, simplifiant ainsi la planification et la comparaison des données sur une base mensuelle et annuelle.

Moses B. Cotsworth

L’IFC a été l’œuvre de Moses B. Cotsworth, un comptable britannique qui a vu dans la complexité du calendrier grégorien un obstacle à l’efficacité dans le monde des affaires. George Eastman, fondateur de Kodak, a été un adepte notable de cette réforme, l’intégrant dans les opérations de son entreprise dès 1928 et jusqu’en 1989. L’adoption par Kodak a démontré les avantages pratiques de l’IFC, notamment en termes de comptabilité et de comparaison financière.

Cependant, malgré ses avantages apparents, l’IFC a rencontré une résistance significative. Les traditions religieuses, en particulier, posaient un défi majeur, car le calendrier aurait déplacé les jours de culte traditionnels et perturbé la célébration des fêtes religieuses. De plus, la révision nécessaire des contrats existants et des obligations financières représentait un fardeau logistique et économique considérable.

La Ligue Internationale du Calendrier Fixe a fait campagne pour l’adoption de l’IFC, et la Société des Nations l’a même considéré comme une réforme viable. Cependant, en 1937, face à l’absence de consensus et aux défis pratiques, l’initiative a été abandonnée.

Aujourd’hui, l’IFC reste un sujet d’intérêt historique, rappelant que même les idées les plus prometteuses doivent surmonter des obstacles sociaux et culturels pour être réalisées. Bien que l’IFC ne soit plus en lice pour une adoption mondiale, il continue d’inspirer des discussions sur la manière dont les réformes du calendrier pourraient rendre le monde des affaires et la vie quotidienne plus harmonieux.

  1. The Washington Post
  2. Bloomberg.com
  3. International Fixed Calendar League

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.