La Guyane sous le choc : abeilles meurtrières en pleine attaque

La Guyane, avec ses paysages luxuriants et ses sites touristiques, a été le théâtre d’une tragédie inattendue. L’Îlet La Mère, habituellement un havre de paix pour les touristes, s’est soudainement transformé en scène d’horreur. Un groupe de 34 touristes, cherchant à s’imprégner de la beauté naturelle de la région, a été brutalement attaqué par des “abeilles assassines”.

Ces insectes, d’une agressivité sans précédent, ont frappé sans discernement. Une femme de 65 ans, probablement en quête de sérénité, n’a pas survécu à leurs piqûres venimeuses. Et le cauchemar ne s’arrête pas là. Quatre autres, dont un enfant de seulement 4 ans, sont dans un état d’urgence absolue. Neuf autres, blessés et choqués, sont en urgence relative.

Face à cette attaque, les secours ont été mobilisés en force : un bateau, un hélicoptère de la gendarmerie et des éléments du SAMU ont été dépêchés sur les lieux. Le Centre hospitalier de Cayenne, mesurant l’ampleur de la crise, a activé le Plan Blanc, un dispositif d’urgence pour faire face à des situations exceptionnelles. Une cellule d’aide psychologique a également été mise en place pour soutenir les victimes.

Mais d’où proviennent ces abeilles tueuses? Ces monstres ailés sont le fruit d’un croisement entre différentes espèces. Capables de traquer un ennemi sur près d’un kilomètre, elles incarnent une menace que l’on croyait réservée aux films d’épouvante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.