La dernière mode absurde de la mafia LGBTQ : Les adultes-bébés !

Et voilà, une nouvelle tendance ridicule a fait son apparition sur la scène LGBTQ, comme si nous n’en avions pas assez déjà. Cette fois-ci, il s’agit du “TransAge“, où des adultes, généralement des hommes corpulents, s’identifient comme des bébés.

Oui, vous avez bien lu, des adultes qui veulent être traités comme des nourrissons ! Alors, de quoi s’agit-il exactement ? Eh bien, ces personnes prétendent vivre dans un corps d’adulte, mais avec l’esprit d’un bébé. Ils veulent être dorlotés, porter des couches et, bien sûr, être au centre de l’attention de tous.

Quelle belle manière de fuir ses responsabilités et de se réfugier dans un monde infantile, n’est-ce pas ? Les adeptes de cette nouvelle mode absurde exigent maintenant que la société les accepte et les respecte en tant que “bébés”, et même que leurs droits soient protégés au même titre que ceux des autres membres de la communauté LGBTQ. On ne sait pas encore si cette mode est une sorte de blague de mauvais goût ou si ces personnes sont sérieuses, mais une chose est sûre : leur demande d’inclusion est loin d’être prise au sérieux.

Ce qui est étonnant, c’est que certaines personnes soutiennent cette tendance et affirment que ces adultes-bébés ont le droit de vivre leur vie comme ils l’entendent. Comme si notre société n’était pas déjà suffisamment saturée de revendications en tous genres, nous devons maintenant nous préoccuper de ces adultes qui veulent jouer aux bébés. En somme, il semble que la créativité des êtres humains pour inventer de nouvelles absurdités ne connaît pas de limites.

La question qui se pose maintenant est de savoir jusqu’où ira cette mode et si elle disparaîtra d’elle-même ou si elle continuera à se propager comme une épidémie. Espérons que le bon sens prévaudra et que cette tendance ne sera qu’un mauvais souvenir dans un avenir proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.