Europa: Le Berceau de la Vie Extraterrestre ?

Europa, ce satellite de Jupiter qui a longtemps été le sujet de fantasmes scientifiques et de romans de science-fiction. Mais aujourd’hui, on ne parle plus de fiction. Le télescope spatial James Webb de la NASA a découvert du dioxyde de carbone sur la surface glacée d’Europa. Et pas n’importe quel carbone, mais du carbone qui provient très probablement de l’océan sous-marin d’Europa. Alors, sommes-nous à la veille d’une révolution scientifique ?

Le Carbone, Cet Élément Capricieux

NIRCam (the Near Infrared Camera) on NASA’s James Webb Space Telescope captured this picture of the surface of Jupiter’s moon Europa. Webb identified carbon dioxide on the icy surface of Europa that likely originated in the moon’s subsurface ocean.
Credits: Science Credit: Geronimo Villanueva (NASA/GSFC), Samantha Trumbo (Cornell Univ.), NASA, ESA, CSA. Image Processing Credit: Geronimo Villanueva (NASA/GSFC), Alyssa Pagan (STScI

Selon les données du télescope Webb, ce carbone n’est pas un cadeau d’une météorite ou d’une autre source externe. Non, il vient de l’océan sous la surface d’Europa. Samantha Trumbo de l’Université Cornell et Geronimo Villanueva du Goddard Space Flight Center de la NASA sont les auteurs principaux des deux articles indépendants qui analysent ces données. Leur conclusion ? Ce carbone est un élément biologiquement essentiel.

Tara Regio, le Royaume du Carbone

Ce dioxyde de carbone est surtout abondant dans une région appelée Tara Regio, une zone géologiquement jeune. Des observations antérieures du télescope spatial Hubble avaient déjà montré des preuves de sel océanique dans cette région. Alors, Tara Regio serait-elle le berceau de la vie extraterrestre ?

Les Implications

Si vous pensiez que la vie sur Terre était compliquée, imaginez un océan salé enfermé dans une coquille de glace d’une épaisseur de 10 à 15 miles, sur une lune où la lumière du soleil est environ 25 fois plus faible qu’ici. Et n’oublions pas l’influence de la radiation et de la gravité de Jupiter. Mais malgré ces conditions extrêmes, la présence de carbone ouvre des possibilités fascinantes.

La NASA prévoit de lancer sa mission Europa Clipper en octobre 2024 pour en savoir plus. Mais en attendant, cette découverte nous donne de quoi rêver, spéculer et, bien sûr, écrire des articles sensationnels comme celui-ci 🚀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.