Un Engin Spatial de 160 Mégawatts Observé au Canada : La Vérité sur les OVNIs est-elle sur le Point d’Éclater ?

Écouter l'article

Le 28 août 2013, trois témoins, dont un ingénieur sous contrat avec le Pentagone, ont rapporté avoir observé et enregistré électroniquement un OVNI en forme d’haltère mesurant environ 50 mètres de long. L’engin volant non identifié émettait une étrange lueur bleu indigo alors qu’il survolait silencieusement une ancienne route forestière du sud-ouest de l’Ontario, au Canada.

Les témoins ont décrit un “plasma indigo qui recouvrait la majeure partie de l’engin”, lequel tournait lentement sur lui-même en émettant une pluie d’étincelles électriques, toujours dans la direction opposée à son déplacement. Malgré plusieurs tentatives, l’ingénieur du Pentagone n’a pu filmer l’OVNI qu’avec une caméra Sony HD, mais la vidéo ne montrait que des parasites statiques.

Une analyse oscilloscopique ultérieure de la vidéo a révélé que les interférences correspondaient en fait au rythme du spectacle lumineux de l’OVNI, se répétant à intervalles d’environ une seconde. Selon l’ingénieur témoin, une puissance minimale de 160 mégawatts serait nécessaire pour entourer l’engin d’un plasma, soit 33% de la centrale nucléaire de Fort Calhoun au Nebraska, mais concentrée dans un objet bien plus petit.

Les données capturées lors de cet événement pourraient bien constituer la première preuve physique réelle non seulement du vol d’un engin, mais aussi du fait qu’il vole grâce à un système de propulsion électromagnétique rotatif incroyablement complexe et puissant. En effet, le motif d’interférence détecté sur la vidéo correspond à ce que l’on attendrait si le plasma indigo entourant l’OVNI se comportait comme une version géante d’un moteur à courant alternatif. Un tel moteur produirait un champ magnétique rotatif pouvant perturber l’électronique alentour.

Robert Powell, un expert en nanotechnologie qui a enquêté sur cette affaire pour le compte du Mutual UFO Network (MUFON), a déclaré au DailyMail.com qu’il s’agissait d’un cas unique. L’enquêteur reste en contact avec le témoin principal dans l’espoir d’obtenir une copie brute de la vidéo.

Cette rencontre énigmatique soulève de nombreuses questions sur la nature et l’origine de cet impressionnant engin volant. S’agit-il d’une technologie extraterrestre ou d’un projet secret développé ici sur Terre ?

https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-13514283/pentagon-official-blue-ufo-encounter-canada.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.