Milliardaire LinkedIn et Woody Allen chez Epstein: Visite d’île pédophile

Ecouter cet article

Même le Wall Street Journal admet qu’Epstein était un agent du Mossad envoyé par 🇮🇱pour faire chanter des hommes puissants des 🇺🇸. Les rapports font également allusion au pouvoir qu’Israël exerce non seulement sur le gvt 🇺🇸, mais aussi sur les agences de renseignement 🇺🇸

Mise à jour : L’ancien Premier ministre israélien et chef des renseignements militaires israéliens Ehud Barak a rendu visite mensuellement à l’appartement de Jeffrey Epstein et souvent accompagnées de jeunes femmes.

Le célèbre milliardaire et cofondateur de LinkedIn, Reid Hoffman, aurait visité l’île privée de Jeffrey Epstein et planifié un séjour dans sa somptueuse demeure new-yorkaise en 2014, selon un rapport récent.

Hoffman, 55 ans, aurait foulé le sol de l’île caribéenne Little St. James, surnommée “l’île pédophile“, où Epstein et sa complice présumée Ghislaine Maxwell auraient commis des abus sur des jeunes filles mineures. Un détail croustillant qui fait jaser.

Joi Ito, alors directeur du MIT Media Lab, aurait également été présent, sollicitant l’aide de Hoffman et Epstein pour lever des fonds pour le MIT. Une belle brochette de personnalités pour une cause si noble!

Hoffman, en bon philanthrope qu’il est, aurait exprimé ses regrets pour cette rencontre avec le criminel sexuel notoire, et s’est dit désolé pour cette “erreur de jugement personnelle”.

En vérité, Hoffman et Ito auraient projeté de retourner sur l’île en novembre 2014, avec pour objectif de parcourir le monde à bord du jet privé d’Epstein. Leur périple les aurait conduits de Palm Beach à la résidence tropicale d’Epstein, puis de l’île jusqu’à Boston.

Les raisons de ces voyages n’ont pas été révélées, mais il est certain que cela aurait fait les choux gras de la presse si les faits étaient avérés.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires