L’affaire Epstein/Maxwell : le scandale sexuel qui éclipse Trump et éclabousse JPMorgan Chase et Deutsche Bank

Alors que le monde entier se délecte de l’inculpation de Donald Trump, l’affaire Epstein/Maxwell continue de mijoter en arrière-plan, prête à servir un plat bien amer à ceux qui l’ont oubliée. Pendant que les médias s’acharnent sur l’ancien président américain, la sombre réalité des allégations de trafic sexuel d’Epstein s’étend désormais aux grandes institutions bancaires.

Eh oui, chers lecteurs, vous avez bien lu : JPMorgan Chase, cette respectable institution financière, se retrouve dans le collimateur de la justice suite aux accusations de complicité dans le système de trafic sexuel d’Epstein. Un juge fédéral de New York a décidé que les îles Vierges américaines et les femmes accusant le défunt investisseur Jeffrey Epstein d’abus sexuels peuvent poursuivre leur action en justice contre la banque. JPMorgan Chase aurait ainsi sciemment profité de sa participation à ce réseau sordide.

Mais ne vous inquiétez pas, JPMorgan Chase n’est pas la seule à devoir répondre de ses actes. Le juge a également autorisé la poursuite de certaines parties d’un procès distinct et similaire intenté par les accusatrices d’Epstein contre la Deutsche Bank. Ainsi, ces deux géants bancaires pourront se tenir la main dans ce marasme judiciaire qui les attend.

Alors que les projecteurs sont braqués sur Trump, il semblerait que l’affaire Epstein/Maxwell continue de révéler les turpitudes d’un monde financier qui s’enfonce toujours plus dans les abysses de la dépravation. De quoi ravir les amateurs de scandales, qui pourront savourer cette sombre histoire aux côtés de celle de l’ancien président américain.

https://www.cnbc.com/2023/03/20/jpmorgan-chase-can-be-sued-by-virgin-islands-over-jeffrey-epstein-sex-trafficking-claims.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.